Le Qi Men Dun jia – Un super-ordinateur moderne pour prendre des décisions


La plupart des Asiatiques connaissent le nom de Sun Tzu et son célèbre traité, l’Art de la Guerre. Sun Tzu est également un nom familier dans le monde occidental aujourd'hui, L’Art de la Guerre a acquis une grande popularité parmi les grandes entreprises à la fin des années 80. De nombreuses académies militaires occidentales enseignent également l'Art de la guerre dans le cadre de leur programme. Mais très peu de gens connaissent l'autre art de la guerre issu de la métaphysique chinoise : le Qi Men Dun Jia qui se traduit par Les Portes Mystiques qui cachent Jia.


Le Qi Men Dun Jia est une étude métaphysique chinoise mais qui était largement utilisée dans la Chine ancienne pour la guerre. De nombreux stratèges militaires connus dans l'histoire chinoise, comme Zhuge Liang de l'ère des Trois Royaumes et Liu Bo Wen de la dynastie Ming, ont utilisé l’Art de la Guerre avec l’assistance du Qi Men pour développer des stratégies gagnantes et ainsi aider leurs empereurs à atteindre la suprématie militaire.


Le Qi Men Dun Jia existe depuis plus de 3000 ans et est une technique de calcul du temps et de l'espace. Il est utilisé pour repérer des moments précis dans le temps, dans lesquels entreprendre une action spécifique. D'où sa popularité dans la stratégie militaire et les campagnes militaires dans la Chine ancienne.


Il y a 2000 ans, seuls les chamans et les oracles pouvaient prévoir des choses comme la pluie, la neige et les tsunamis. Aujourd'hui, nous utilisons des ordinateurs pour faire cela. La modélisation informatique, à l'aide de données collectées, nous aide à faire des prévisions métrologiques et bien sûr à prédire toute sorte de mouvements sur la Terre. Si vous y réfléchissez bien, les ordinateurs et les appareils qui mesurent les ondes, le mouvement des nuages, l'activité sonore et les mouvements des plaques tectoniques suivent essentiellement les modèles d'énergie et les mouvements. Aujourd'hui, même le résultat des activités humaines est modélisé pour prédire les résultats - les marchés financiers utilisent des modèles mathématiques sophistiqués pour projeter les mouvements boursiers ou déterminer les fluctuations du marché.


Dans la Chine ancienne, les astrologues impériaux n'avaient pas de super ordinateurs travaillant pour eux pour trouver les résultats . Ils avaient les trois Oracles : Tai Yi Shen Shu, Liu Ren Shen Ke et Qi Men Dun Jia, qui étaient utilisées pour prévoir ou prédire les résultats en relation avec des aspects du temps et de l'espace.

Le Tai Yi était utilisé pour prévoir les grands événements tels que les tremblements de terre, les grands ouragans et les catastrophes naturelles. Avec la technologie moderne, cette méthode est bien sûr devenue moins pertinente.

Le Liu Ren était principalement utilisé pour prévoir les résultats des événements personnels quotidiens.

Le Qi Men était généralement utilisé pour les activités militaires, et pour déterminer non seulement le bon moment pour agir (attaquer l'ennemi) mais la meilleure action à entreprendre (attaquer où ..) et quand entreprendre cette action (quand attaquer). Il reste très pertinent aujourd'hui dans le contexte moderne.


Ces trois techniques ne sont pas si différentes de toutes les modélisations informatiques qui ont lieu aujourd'hui. C'est juste que ce qui est calculé n'est pas vu comme étant égal cependant on parle de la même chose. Des techniques telles que le Qi Men calculent les modèles et les mouvements énergétiques - à cet égard, la modélisation du marché financier ou la prévision métrologique du temps n'est pas différente. Il s'agit de calculer des modèles et des mouvements. Alors que les modèles des marchés financiers utilisent des nombres, le Qi Men utilise des énergies métaphysiques.


Ce qui lie le Qi Men à la métaphysique chinoise c'est qu'il partage la même base que tous les autres aspects de la métaphysique chinoise et en combine les éléments.


Le nom «Qi Men Dun Jia» peut être disséqué comme suit:

  • «Qi» ne se réfère pas à l'énergie Qi mais plutôt au mystérieux, à l'étrange, à l'inhabituel. C'est une référence aux règles universelles du cosmos.

  • «Men» en traduction directe veut dire Porte. Sa signification réelle se rapporte à un lieu ou à une direction. Le cœur de Qi Men Dun Jia est de trouver le bon endroit ou la bonne direction pour commencer une action ou commencer à faire quelque chose.

  • «Dun» signifie se cacher ou s'échapper.

  • «Jia» est une référence au premier des dix troncs célestes. «Jia» est ici une référence codée au chef ou au général tel qu’appliqué sur un champ de bataille.

À bien des égards, le Qi Men est comme un jeu d’échecs. Aux échecs, le but est de toujours protéger le roi mais aussi de le faire progresser. Par conséquent, vous avez la tour, le fou et la reine, qui sont souvent utilisés pour protéger le roi et faire avancer vos pions. Dans le Qi Men, en fonction de ce que vous voulez réaliser, vous voulez essentiellement soit cacher Jia, soit trouver Jia, dans la charte Qi Men.


Le Qi Men peut être utilisé pour analyser et calculer les résultats à de nombreux niveaux allant des prévisions annuelles aux prévisions basées sur l'heure. Il existe jusqu'à 1080 chartes Qi Men, qui peuvent être utilisées pour calculer des résultats et identifier des moments dans le temps, pour des actions et des activités spécifiques, avec un résultat spécifique.


Le Qi Men peut être utilisé pour aider son entreprise à avancer en utilisant les meilleures stratégies, lors de négociations pour comprendre comment se situe notre opposant principal et quels sont ses points faibles, comprendre si notre stratégie sera efficace ….


Si vous êtes curieux et voulez voir une vidéo qui en explique les fondements rendez-vous sur

https://www.formationqimen.com/